Show simple item record

dc.contributor.authorBa, Moussa
dc.date.accessioned2020-08-31T09:55:06Z
dc.date.available2020-08-31T09:55:06Z
dc.date.issued2020
dc.identifier.other20P49
dc.identifier.urihttps://www.bibliosante.ml/handle/123456789/3922
dc.description.abstractIntroduction : La tuberculose est l’une des maladies infectieuses les plus répandus dans le monde et représente un problème majeur de santé publique. Le Mali, pays à forte endémie tuberculeuse, à notifiés 7084 nouveaux cas de TB en 2018, avec une incidence estimée à 53 nouveaux cas pour 10 000 habitants. Objectif : Evaluer la fréquence de la tuberculose chez les enfants de 0 à 15 ans au service de pédiatrie de l’hôpital du Mali. Matériels et méthodes : Il s’agissait d’une étude prospective, descriptive, rapportant une série de 8 cas de tuberculose colligés chez les enfants de 0 à 15 ans au service de pédiatrie de l’Hôpital du Mali du 1er janvier au 31 décembre 2019. Les données ont été collecter à l’hôpital, saisies sur Access et analysées sur SPSS version 23. Résultats : Une fréquence de 0,078% a été retrouvée. Le sexe féminin dominait avec un sex-ratio de 3. La tranche d’âge de 2 – 5 ans était plus représenté avec 37,5%. Les enfants de cultivateurs et d’ouvrier étaient plus nombreux (37,5% chacun) et 62,5% des enfants provenaient des zones rurales. Nous avons noté le contage chez 25% des sujets et le délai d’apparition des symptômes la plus retrouvé était l’intervalle 1 à 4 mois. L’IDR et le BCG étaient positifs respectivement dans 50% et 62,5% des cas. Les symptômes et signes cliniques les plus fréquents étaient la toux (87,5%), la fièvre (62,5%) l’amaigrissement (62,5), l’AEG (50%), l’hépatomégalie (25%) et présence de râles (25%). Le test VIH a été réalisé sur 5 sujets parmi lesquels il est négatif. La microscopie était positive à 75%. L’échantillon le plus fourni était le tubage gastrique, soit 75%. La malnutrition et l’anémie étaient les maladies sous-jacentes les plus retrouvées avec 62,5% chacune. Le schéma 2 RHZE/4 RH était utilisé chez 50% des enfants et le taux guérison était de 50%. Conclusion : La tuberculose reste une maladie meurtrière de l’enfant. Son éradication passe par le diagnostic précoce et la prise en charge des pathologies associées.fr_FR
dc.language.isofrfr_FR
dc.publisherUSTTBfr_FR
dc.subjectPédiatriefr_FR
dc.subjectBactériologiefr_FR
dc.subjectCliniquefr_FR
dc.subjectSanté publiquefr_FR
dc.subjectTuberculosefr_FR
dc.subjectHôpital du Malifr_FR
dc.titleEtude d’une série de 8 cas de tuberculose chez les enfants de 0 à 15 ans au service de pédiatrie de l’Hôpital du Malifr_FR
dc.typeThesisfr_FR


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record