Show simple item record

dc.contributor.authorGoro, Moussa
dc.date.accessioned2019-03-19T00:19:34Z
dc.date.available2019-03-19T00:19:34Z
dc.date.issued2015
dc.identifier.other15M304
dc.identifier.urihttps://www.bibliosante.ml/handle/123456789/925
dc.description.abstractL'hystérectomie occupe la 4eme place des interventions chirurgicales dans le service de gynéco-obstétrique du centre de sante de référence de la commune CVI du District de BAMAKO. Elle représente 1,57% des interventions chirurgicales. Elle est la plus souvent indiquée dans notre étude en urgence surtout l'hystérectomie obstétricale pour sauver la vie de la patiente dans 30,84% des cas ou résoudre une pathologie dont la solution est chirurgicale. Cependant certaines hystérectomies peuvent être évitées de façon préventive surtout les hystérectomies d'urgences pour rupture utérine, pour HRP notamment par un suivi prénatal de qualité et une prise en charge de l'accouchement selon les normes. L'Age moyen de nos patientes était de 44,5ans ; les indications étaient dominées par le fibrome utérin, le prolapsus utérin. L'utilisation de la voie abdominale à été plus élevée par rapport à la voie vaginale. Les patientes sont venues d'elle- même dans la majorité des cas au district sanitaire de la CVI et sont mariées ; ce pendant on a enregistré deux cas de décès, les complications secondaires étaient dominées par l'anémie dans 19 ,60% et la suppuration pariétale 1,09% ; aucune complication tardive n'a été observée. 100
dc.titleLes hystÉrectomies au service de gynÉco-obstÉtrique du Centre de Santé de Référence de la Commune VI du district de Bamako : à propos de 107 cas


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record