Show simple item record

dc.contributor.advisorKoné, Mamadou
dc.contributor.advisorSow, Djénèba Sylla
dc.contributor.authorSylla, Brahima
dc.date.accessioned2019-03-19T00:17:15Z
dc.date.available2019-03-19T00:17:15Z
dc.date.issued2014
dc.identifier.other14M228
dc.identifier.urihttps://www.bibliosante.ml/handle/123456789/640
dc.description.abstractNotre étude, portant sur l'activité physique et le diabète de type 2 à propos de 45 cas, s'est déroulée du 24 février au 26 mai 2014 au centre de sante de référence de la commune I sis à Korofina-nord. Cette étude d'un semestre dans le centre de sante de référence de la commune I, avait comme objectif principal d'évaluer le bénéfice de l'activité physique dans l'équilibreglycémique du diabète de type2. Pour atteindre cet objectif principal, l'étude s'est proposé de mesurer l'hémoglobineglyquée, la tension artérielle, la fréquence cardiaque et de déterminer certaines pathologies rencontrées. Pour mener bien à cette étude, les résultats ont été enregistrésà partir des fiches d'enquête. Les patients âgés de plus de 50 ans étaient les plus représentés (48,9 p.100 ) avec un sexe ratio de 0,73 en faveur du sexe féminin. L'exercice d'endurance comme la marche à pied, nous a permis d'obtenir les résultats suivants : -Une diminution de la tension artérielle. -Une diminution de la fréquence cardiaque. -L'équilibration de l'hémoglobineglyquée. -Une amélioration de la forme physique. Conclusion : cette étudedémontre que l'activité physique est présente dans l'équilibreglycémique.
dc.subjectDiabète
dc.subjectActivité physique
dc.subjectGlycémie
dc.titleEvaluer la dynamique de la glycémie chez le diabétique de type 2 en activité physique


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record