Show simple item record

dc.contributor.authorDiarra, Ousmane
dc.date.accessioned2020-12-10T09:37:32Z
dc.date.available2020-12-10T09:37:32Z
dc.date.issued2020
dc.identifier.other20M306
dc.identifier.urihttps://www.bibliosante.ml/handle/123456789/4132
dc.descriptionThese d'exercice : Médecine : Bamako : 2020
dc.description.abstractIl s’agissait d’une étude transversale d’Avril 2019 à Mars 2020 qui s’est déroulée dans le service d’Hépato Gastro entérologie de l’hôpital Gabriel Touré. 199/2800 patients ont été colligés répondant à nos critères d’inclusion avec une fréquence de 7,1% chez les patients du service d’HGE du CHU GT. L’âge moyen était de 44,06 ans ±16,4ans, le sex-ratio était de 1,73. Les signes cliniques les plus retrouvés étaient l’ictère, ascite, hépatomégalie, l’asthénie et l’anorexie. A la biologie on notait une hypertransaminasémie chronique avec élévation modérée de l’ALAT dans 77,9% et une élévation importante dans 15,5% de cas pour l’ALAT. L’AgHbs était positif chez 80 patients (40,2%) et l’AC anti VHC chez 18 patients (9%). L’échographie abdominale a été l’examen morphologique de première intention et l’hépatomégalie seule ou associée à une splénomégalie était l’anomalie la plus retrouvée. Les principales causes d’une cytolyse aiguë étaient les hépatites virales B, les obstructions des voies biliaires, les hépatites médicamenteuses et le paludisme tandis que la cytolyse chronique était principalement due à la cirrhose et au CHC.fr_FR
dc.language.isofrfr_FR
dc.publisherUniversité des Sciences, des Techniques et des Technologies de Bamako
dc.subjectCytolyses hépatiquesfr_FR
dc.subjectTransaminasesfr_FR
dc.subjectEtiologiesfr_FR
dc.subjectHépato-gastro-entérologiefr_FR
dc.titleEtiologies de la cytolyse hépatique au service d’hépato-gastro-entérologie du CHU Gabriel Touréfr_FR
dc.typeThesisfr_FR


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record