Show simple item record

dc.contributor.authorKeita, Ismael
dc.date.accessioned2020-08-25T13:47:06Z
dc.date.available2020-08-25T13:47:06Z
dc.date.issued2019
dc.identifier.other19M381
dc.identifier.urihttps://www.bibliosante.ml/handle/123456789/3900
dc.description.abstractNous avons mené une étude rétrospective transversale pendant 3 ans allant du 1er janvier 2016 au 31 décembre 2018 portant sur 205 patientes au centre de santé de référence de la commune IV du district de Bamako. Au cours de notre étude la tranche d’âge de 15-20 ans était la plus représentée avec 24,9%. L’AMIU a été la méthode la plus utilisée chez 60,5% de nos patientes. Ceci nous a permis de conclure que l’AMIU doit être le moyen d’évacuation le plus pratiqué dans les avortements précoces du fait de ses séquelles et complications très minimes.fr_FR
dc.language.isofrfr_FR
dc.publisherUSTTBfr_FR
dc.subjectGynécologie Obstétriquefr_FR
dc.subjectAvortement spontanéfr_FR
dc.subjectSoins après avortementfr_FR
dc.subjectAvortement sécuriséfr_FR
dc.titleEtude epidemio clinique des avortements spontanés au centre de santé de référence de la commune iv du district de Bamakofr_FR
dc.typeThesisfr_FR


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record