Show simple item record

dc.contributor.authorCissé, Soriba
dc.date.accessioned2020-08-24T13:45:19Z
dc.date.available2020-08-24T13:45:19Z
dc.date.issued2020
dc.identifier.other20M130
dc.identifier.urihttps://www.bibliosante.ml/handle/123456789/3878
dc.descriptionThese d'exercice : Médecine : Bamako : 2020
dc.description.abstractIl s’agissait d’une étude transversale descriptive portant sur toutes les urétéroscopies semi rigide (URSSR) réalisées à visée thérapeutique sur une période de 4ans (1er Novembre 2015 au 1er Novembre 2019) au service d’Urologie du CHU Luxembourg. Le but de ce travail est de rapporter notre expérience et d’analyser les résultats obtenus. L’âge moyen de nos malades est de 40,7 ans (extrêmes de 20 - 69 ans), 16 patientes et 26 patients. La majorité des calculs siégeaient dans l’uretère pelvien (66,6%). La taille des calculs variait de 5 à 18 mm avec une moyenne de 10,3mm de grand axe. L’urétéroscope utilisé était de type WOLF ch 9,5 avec un système de fragmentation pneumatique. La durée moyenne d’hospitalisation était moins de deux jours. Le succès « stone free » défini par l’absence de fragments résiduels à trois mois, était notifié chez 40 patients, soit un taux global de 95,2% de succès. Au terme de ce travail, on conclut que l’urétéroscopie est une technique performante de faible morbidité et de grande efficacité dans le traitement de la lithiase urétérale. Elle peut être utilisée comme traitement de référence dans la prise en charge des calculs de l’uretère, même en l’absence de fluoroscope.fr_FR
dc.language.isofrfr_FR
dc.publisherUniversité des Sciences, des Techniques et des Technologies de Bamako
dc.subjectUrologiefr_FR
dc.subjectNéphrologiefr_FR
dc.subjectImageriefr_FR
dc.subjectSanté Publiquefr_FR
dc.subjectUrétéroscopiefr_FR
dc.titleUrétéroscopie semi rigide au CHU Luxembourgfr_FR
dc.typeThesisfr_FR


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record