Show simple item record

dc.contributor.authorKpakoutou, Nicole Arsène
dc.date.accessioned2020-08-10T15:35:22Z
dc.date.available2020-08-10T15:35:22Z
dc.date.issued2020
dc.identifier.other20M129
dc.identifier.urihttps://www.bibliosante.ml/handle/123456789/3840
dc.descriptionThese d'exercice : Médecine : Bamako : 2020
dc.description.abstractLa drépanocytose est une maladie héréditaire qui constitue un problème de santé publique au Mali. L’objectif était d’étudier les complications pulmonaires des syndromes drépanocytaires majeurs chez les enfants de moins de 16 ans au département de pédiatrie du CHU Gabriel Touré. L’étude a été retrospective du 1er Janvier 2017 au 28 Février 2018, prospective de 1 er Mars 2018 au 31 Octobre 2019 et a porté sur 45 enfants drépanocytaires dans le département de pédiatrie du CHU Gabriel Touré. Il ressort de notre étude que : La fréquence des complications pulmonaires était de 13,76%. La tranche d’âge de 6-10 ans prédominait avec 46,66%. Le sexe féminin était le plus représenté soit 68,88%. L’âge de découverte le plus représenté était de 0-5 ans. Il y avait un lien de consanguinité dans 22,22%. Les principales circonstances de découverte étaient les douleurs ostéoarticulaires dans 40% des cas. Les CVO étaient le motif de consultation le plus fréquent avec 35,56%. La détresse respiratoire était le maitre symptôme suivi de la fièvre, des râles et de la douleur thoracique avec respectivement 80% ; 66,67% ; 64,44% et 60%. La principale complication pulmonaire était le syndrome thoracique aigu suivi de la pneumonie respectivement chez 86,67% et 11,11% des patients. La forme SS était le plus retrouvé soit 91,11%. Près de la moitié (46,67%) de nos patients venant en crise faisait une anémie normocytaire et normochrome (84,44%) et presque la totalité avait une hyperleucocytose (97,77%). Le traitement était à base de l’hyperhydratation (91,91%), d’antalgique (91,91%), l’antibiothérapie (73,33%). L’oxygénothérapie a été mis chez 68,89% des patients et une transfusion par du culot globulaire non phénotypé fut réalisée chez 31,31%. La durée moyenne de traitement était de 7,5jrs. Les mesures préventives étaient recommandées chez tous les patients ainsi que la spirométrie incitative. Deux (2) cas de décès par STA ont été enregistrés.fr_FR
dc.language.isofrfr_FR
dc.publisherUniversité des Sciences, des Techniques et des Technologies de Bamako
dc.subjectDrépanocytosefr_FR
dc.subjectSyndrome thoracique aigufr_FR
dc.subjectAnémiefr_FR
dc.titleComplications pulmonaires chez les enfants drépanocytaires majeurs dans le département de pédiatrie du CHU Gabriel Touré.fr_FR
dc.typeThesisfr_FR


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record