Show simple item record

dc.contributor.authorTraoré, Issiaka
dc.date.accessioned2019-12-31T07:51:03Z
dc.date.available2019-12-31T07:51:03Z
dc.date.issued2019
dc.identifier.other19M375
dc.identifier.urihttps://www.bibliosante.ml/handle/123456789/3709
dc.description.abstractIl s’agissait d’une étude transversale a visée descriptive à recrutement prospectif qui s’est déroulée du 27 juillet au 31 août à la faculté de médecine et d’Odonto-Stomatologie. La méthode d’échantillonnage aléatoire systématique a été utilisée portant sur 667 dont 348 questionnaires ont pu être exploité. L’objectif de l’étude était d’étudier la consommation des substances psychoactives chez les étudiants de la faculté de Médecine et d’odonto-stomatologie de l’université des sciences techniques, technologies de Bamako ( USTTB ) de l’année académique 2017-2018. La fréquence globale de la consommation des substances psychoactives était de (87,1%). Cette fréquence était majoritairement constituée de sexe masculin. Le thé était la substance psychoactive la plus consommé. Les prévalences spécifiques se présentent comme suit : le Thé 66,7%, le café 32,8%, les médicaments 24,7%, l’alcool 11,5%, le Tabac 8%, le crack 0,6%, le cannabis 0,3% et le cocaïne ou l’héroïne 0,3. Les raisons principales de consommation évoquées par les étudiants étaient se détendre, oublier les soucis, traiter la maladie et se concentrer. Nous n’avons pas trouvé de répercussion remarquable sur la consommation des substances psychoactives et les études. La consommation des substances psychoactives chez étudiants n’étaient pas liée à un facteur particulier.fr_FR
dc.language.isofrfr_FR
dc.publisherUSTTBfr_FR
dc.subjectConsommationfr_FR
dc.subjectSubstance psychiatriquefr_FR
dc.subjectMilieu Universtairefr_FR
dc.subjectFMOSfr_FR
dc.titleConsommation des substances psychoactives chez les étudiants de la Faculté de Médecine et d’Odonto-Stomatologiefr_FR
dc.typeThesisfr_FR


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record