Show simple item record

dc.contributor.authorBako, Mariame Mamane
dc.date.accessioned2019-12-18T12:53:42Z
dc.date.available2019-12-18T12:53:42Z
dc.date.issued2019
dc.identifier.other19M360
dc.identifier.urihttps://www.bibliosante.ml/handle/123456789/3637
dc.description.abstractObjectifs : Notre étude avait pour but d’étudier les aspects épidémiologiques cliniques, thérapeutiques et pronostique de la rupture utérine dans le service de Gynécologie-Obstétrique du CHU du point G. Matériel et Méthodes : Nous avons réalisé une étude transversale (rétrospective et descriptive) allant du 1erJanvier 2008 au 31 Décembre 2017 dans le service de gynécologie obstétrique du CHU du Point « G ». Résultats : Nous avons colligé 138 cas de rupture utérine sur un total de 16101 accouchements soit une fréquence de 0 ,86 %. La fréquence des ruptures utérines a progressivement augmenté suivant les années avec un maximum en 2012 avec 24 cas soit 28,6%. La tranche d’âge la plus représentée était de 26 à 35 ans, l’âge moyen était de 34 ans avec les extrêmes de 15 à 48 ans. Les facteurs de risque ont été dominés par la multiparité 62%, l’utilisation abusive de l’ocytocine 43%, les cicatrices utérines 37,8% et les présentations dystociques 10%. Le traitement a été chirurgical (73,5% ont bénéficiés d’une hysterorraphie et 26,1% d’une hystérectomie),60% de nos patientes ont bénéficiées d’une transfusion sanguine. Le pronostic materno-foetal a été mauvais avec 13 cas de décès maternel soit 17,94 % et 114 cas décès périnatal soit 82,6 %.fr_FR
dc.language.isofrfr_FR
dc.publisherUSTTBfr_FR
dc.subjectRupture utérinefr_FR
dc.subjectFacteurs de risquefr_FR
dc.subjectMortalité maternellefr_FR
dc.subjectMortalité périnatalefr_FR
dc.titleEtude épidemio – clinique, thérapeutique et pronostique de la rupture utérine dans le service de Gynécologie-Obstétrique du CHU du " Point G"fr_FR
dc.typeThesisfr_FR


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record