Show simple item record

dc.contributor.advisorKeita, Mohamed
dc.contributor.advisorDicko, Hamadoun
dc.contributor.authorBakayoko, Moussogbe Nina
dc.date.accessioned2019-08-20T16:34:08Z
dc.date.available2019-08-20T16:34:08Z
dc.date.issued2019
dc.identifier.other19M27
dc.identifier.urihttps://www.bibliosante.ml/handle/123456789/2115
dc.descriptionThèse d'exercice : médecine. Médecine générale : Université des Sciences des Techniques et des Technologies de Bamako, Faculté de Médecine et d'Odontostomatologie : 2019
dc.description.abstractEvaluer la prise en chargeHELLP syndrome en réanimation polyvalente et soins intensifs Résultats : l'étude a porté sur 55 patientes sur un total de 2893 admissions soit une fréquence de 1,93 p.100 . La tranche d'âge 15-25 était la plus représentée (67,3 p.100 ) avec un âge moyen de 22,56 plus ou moins 6,232 ans. La majorité des patientes soit 70,9 p.100 résidaient en zone urbaine, et 633,6 p.100 d'entre elles étaient des femmes au foyer. L'éclampsie représentait 78,2 p.100 des motifs d'admission, le HELLP Syndrome 14,5 p.100 et l'IRA 12,7 p.100 des motifs d'admission. Les primipares étaient majoritaires dans 47,8 p.100 des cas. Le suivi de la grossesse n'était pas fait chez 60 p.100 des patientes, l'HTA avec PAS supérieur à 90 mmHg représentait 49,1 p.100 et le score de Glasgow était à supérieure à 8 chez 31 patientes (56,4 p.100 ). Les signes fonctionnels retrouvés étaient : les céphalées 40 p.100, les douleurs épigastriques en barre dans 30,9 p.100 des cas, les vertiges 25,5 p.100 et les nausées-vomissements 21,8 p.100 . Les mesures de réanimation ont consisté à une transfusion sanguine dans 40 p.100 des cas, une ventilation mécanique dans 27,3 p.100 des cas et l'épuration extrarénale dans 5,5 p.100 des cas. La fréquence des complications maternelles et foetales était l'éclampsie avec 76,4 p.100, l'insuffisance rénale avec 45,5 p.100, l'HRP avec 7,3 p.100, les morts-né à 16,4 p.100, la MFIU avec 10,9 p.100, la prématurité avec 9,1 p.100, et l'hypotrophie avec 1,8 p.100 . La mortalité maternelle était de 34,5 p.100 . Les éléments de risque de morbi-mortalité étaient : la ventilation mécanique, l'administration d'antihypertenseurs, d'amines, et la voie d'accouchement. Conclusion : Le HELLP Syndrome représente une cause majeure de morbidité et de mortalité materno-foetale dans le service. C'est pourquoi un accent particulier doit être mis sur les mesures préventives.fr_FR
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité des Sciences, des Techniques et des Technologies de Bamako
dc.subjectHELLP Syndrome
dc.titleLe HELLP syndrome en réanimation Polyvalente et soins intensifs : évaluation de la prise en charge au CHU du Point G
dc.typeThese


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record