Show simple item record

dc.contributor.advisorTogo, Boubacar
dc.contributor.advisorTraoré, Fousseyni
dc.contributor.authorBocoum, Amadou
dc.date.accessioned2019-08-20T16:33:53Z
dc.date.available2019-08-20T16:33:53Z
dc.date.issued2018
dc.identifier.other18M84
dc.identifier.urihttps://www.bibliosante.ml/handle/123456789/2045
dc.descriptionThèse d'exercice : médecine. Médecine générale : Université des Sciences des Techniques et des Technologies de Bamako, Faculté de Médecine et d'Odontostomatologie : 2018
dc.description.abstractLe rétinoblastome (Rb) est la tumeur maligne intraoculaire la plus fréquente de l'enfant et la majorité des cas sont diagnostiqués avant l'âge de cinq ans. Nous présentons dans ce travail le résultat préliminaire de l'étude Rétrospective sur L'aspect épidémiologique, clinique, thérapeutique et pronostique du retinoblastome non métastatique à l'unité d'oncologie pédiatrique du CHU Gabriel Touré et à l'Institut d'Ophtalmologie Tropicale d'Afrique (IOTA), du 01 Novembre 2011 au 31 décembre 2015. Les objectifs de cette étude rétrospective étaient d'évaluer : Évaluer les caractéristiques sociodémographiques et épidémiologiques des enfants traités pour rétinoblastome non métastatiques. Décrire les aspects cliniques de rétinoblastome non métastatiques. Décrire les aspects thérapeutiques et pronostiques du rétinoblastome non métastatique. Déterminer le devenir des patients traités pour rétinoblastome non métastatique. Déterminer la survie globale des enfants atteints de rétinoblastome non métastatique. Ont été inclus les patients atteints de Rb non métastatique au diagnostic et non antérieurement traités par chimiothérapie ou radiothérapie, et ne présentant aucune contre-indication aux traitements envisagés. A l'admission, tous les patients avaient un examen ophtalmologique détaillé avec un fond d'oeil sous anesthésie général en ophtalmoscopie indirecte. La chimiothérapie néo adjuvante, adjuvante et les traitements conservateurs, ont été effectués selon le protocole RB1-GFAOP. Nous avons enregistré 149 cas de Rb. Le Rb représentait 19,78 p.100 des cancers dans notre unité. La majorité des patients étaient des Maliens (n égal 126 ; 84,5 p.100 ). La moyenne d'enregistrement annuel était de 35 patients/an. Ont été exclus 61 patients (40,9 p.100 ). Les causes de non inclusion étaient : Les Rb extraoculaires métastatiques (n égal 49 ; 32 p.100 ), les Rb bilatéraux extraoculaires (n égal 7 ; 4,6 p.100 ), les 100 Rb trilatéraux (n égal 3 ; 2 p.100 ) et les cas de refus parentaux de l'énucléation (n égal 2 ; 1,34 p.100 ). Ont été inclus dans l'étude 88 patients soit 59 p.100 des patients enregistrés. La durée médiane des symptômes était de 45 jours pour le Rb intraoculaires et de 90 jours pour la forme extraoculaire non métastatique. Le sex ratio était de 1 (M égal 44 ; F égal 44). L'âge médian au diagnostic était de 3 ans (2 mois-5 ans). Le Rb intraoculaire unilatéral était majoritaire (n égal 50 ; 56,81 p.100 ), suivi du Rb intraoculaire bilatéral (n égal 24 ; 27,27 p.100 ) et du Rb extraoculaire non métastatique (n égal 14 ; 15,9 p.100 ). Le taux de survie globale, toutes formes confondues a été de 71 p.100 et le taux de survie sans évènement a été de 70 p.100, avec un recul médian de 2,3 ans (21 jours - 5,6 ans). Le Rb intraoculaire unilatéral avait un taux de survie globale meilleur, soit 87 p.100 .
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité des Sciences, des Techniques et des Technologies de Bamako
dc.subjectRétinoblastomeService de pédiatrieHôpital Gabriel TouréEnfant
dc.titleAspects épidémiologiques, clinique, thérapeutiques et pronostic du rétinoblastome non métastatique dans le service d'oncologie pédiatrique du CHU Gabriel Touré
dc.typeThese


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record