Show simple item record

dc.contributor.advisorDjibo, Diango Mahamane
dc.contributor.advisorAlmeimoune Abdoul Hamidou
dc.contributor.authorDoumbia, Arouna
dc.date.accessioned2019-08-20T16:33:46Z
dc.date.available2019-08-20T16:33:46Z
dc.date.issued2018
dc.identifier.other18M181
dc.identifier.urihttps://www.bibliosante.ml/handle/123456789/1994
dc.descriptionThèse d'exercice : médecine. Médecine générale : Université des Sciences des Techniques et des Technologies de Bamako, Faculté de Médecine et d'Odontostomatologie : 2018
dc.description.abstractIntroduction : La douleur est un motif fréquent de consultation aux Urgences et sa prise en charge est incontournable. Pourtant au Mali, la douleur des enfants reste sous-évaluée aux urgences. L'objectif de cette étude est d'évaluer la douleur chez l'enfant au sein du service d'accueil des Urgences du CHU Gabriel Touré. Matériels et méthodes : Il s'agissait d'une étude prospective descriptive allant du 01 Janvier 2017 au 30 Juin 2017. Ont été inclus dans cette étude, tous les enfants algiques âgés de 0 à 15 ans admis au SAU du CHU-GT pendant la période d'étude. Les données concernant les caractéristiques des enfants, l'évaluation initiale de la douleur, l'intensité de la douleur, le traitement antalgique administré, la voie d'administration et la réévaluation de la douleur ont été recueillies à l'aide d'un questionnaire à remplir par les soignants pour chaque patient. Résultats : Pendant la période d'étude sur 1260 enfants, nous avons colliges 924 enfants âgés de 0 à 15 ans admis dans le service d'accueil des urgences du CHU GT pour douleur soit une prévalence de 73,33 p.100 . L'âge moyen de nos patients était de 8,56 plus ou moins 4,25 ans avec un sexe ratio était 1,54 en faveur des garçons. L'accident de la voie publique a été le motif d'admission la plus représentée dans 63,64 p.100 des cas. Le traumatisme cranio-encéphalique a été l'étiologie de la douleur dans 36,26 p.100 des cas. La douleur a été évaluée chez 84,20 p.100 de nos patients. L'échelle d'évaluation la plus utilisée était EVA avec 48,07 p.100 des cas. Les paliers I et III ont été le schéma thérapeutique le plus Evaluation de la douleur chez l'enfant dans le service d'accueil des urgences du CHU-GT utilisé respectivement dans 32,14 p.100 et 22,51 p.100 des cas. L'anesthésie locale a été réalisé chez 12 p.100 de nos patients. La voie d'administration la plus utilisée était la voie intra veineuse avec 92,53 p.100 . Les vomissements ont été les effets secondaires les plus représentés dans 06,38 p.100 des cas. Conclusion : La douleur chez les enfants constitue un motif fréquent de consultation au SAU du CHU- GT soit une prévalence de 73,33 p.100 .
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité des Sciences, des Techniques et des Technologies de Bamako
dc.subjectMesure de la douleurDouleurEnfantService des urgencesHôpital Gabriel Touré
dc.titleEvaluation de la douleur chez l'enfant dans le service d'accueil des urgences CHU-GT
dc.typeThese


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record