Show simple item record

dc.contributor.advisorDao,Sounkalo
dc.contributor.advisorTraoré, Sékou
dc.contributor.authorTraore, Mabintou
dc.date.accessioned2019-08-20T16:33:42Z
dc.date.available2019-08-20T16:33:42Z
dc.date.issued2018
dc.identifier.other18M138
dc.identifier.urihttps://www.bibliosante.ml/handle/123456789/1959
dc.descriptionThèse d'exercice : médecine. Médecine générale : Université des Sciences des Techniques et des Technologies de Bamako, Faculté de Médecine et d'Odontostomatologie : 2018
dc.description.abstractnous avons réalisé une étude d'évaluation de la gestion de l'épidémie de fièvre jaune dans les districts sanitaires de Koutiala et de Kolondieba en 2015 au Mali. Notre objectif principal était d'évaluer la gestion de l'épidémie de fièvre jaune survenue dans les districts sanitaires de Koutiala et de Kolondieba dans la région de Sikasso au Mali. Au total 47 prélèvements de sang chez les cas suspects de fièvre jaune ont été reçus et analysés au LNR, en provenance des deux districts du Mali (36 cas à Koutiala et 11 cas à Kolondieba) en 2015. L'analyse des résultats a montré que 66 p.100 des prélèvements étaient faits chez les sujets de sexe masculin, 34 p.100 de sexe féminin et les sujets de 0 à 5 ans ont été particulièrement frappés par l'épidémie car 26 sur 47 des cas notifiés avaient moins de 6 ans. Sur la base de l'interrogatoire, 14,9 p.100 des sujets étaient vaccinés, contre 19,1 p.100 non vaccinés et 66 p.100 de statut non connus. Le nombre d'échantillons qui n'a pas respecté le délai de prélèvement était 17 p.100, 85,1 p.100 n'ont pas respecté le délai de 72 heures entre la date de prélèvement et la réception des échantillons au laboratoire et 17 p.100 n'ont pas respecté le délai remise des résultats à la surveillance. Tous les échantillons étaient adéquats. Nous avons trouvé 6 cas positifs dont 4 cas de Kolondieba et 2 cas de Koutiala. S'agissant des signes cliniques majoritaires trouvés chez les patients, l'hyperthermie a été prédominante comme signe clinique du début avec 68 p.100, comme signe clinique de la phase rouge agitation a été prédominant avec 80 p.100 et l'ictère a été observé dans 68 p.100 des cas au cours de cette épidémie. Au cours de cette épidémie 10 cas de décès ont été relevés. Cette étude a montré que la gestion de l'épidémie de fièvre jaune présente un défi majeur à plusieurs niveaux, tant du point de vue des questions de laboratoire, du point de vue d'entomologie, que du point de vue de la prise en charge
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité des Sciences, des Techniques et des Technologies de Bamako
dc.subjectFièvre jauneEpidémiesGestion
dc.titleEvaluation de la gestion de l'épidémie de fièvre jaune survenue dans les districts sanitaires de Koutiala et de kolondieba en 2015 au mali
dc.typeThese


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record