Show simple item record

dc.contributor.advisorDembélé, Aladji Seidou
dc.contributor.advisorDiango, Djibo Mahamane
dc.contributor.authorTchandji Tchaha, Christian Valery
dc.date.accessioned2019-04-12T09:43:30Z
dc.date.available2019-04-12T09:43:30Z
dc.date.issued2013
dc.identifier.other13M308
dc.identifier.urihttps://www.bibliosante.ml/handle/123456789/1720
dc.descriptionThèse d'exercice : Médecine : Bamako : 2013
dc.description.abstractObjectif : L'objectif était d'étudier la pratique de l'anesthésie générale chez les enfants au CHU-IOTA du 1er Janvier au 31 Décembre 2012, de déterminer les principales caractéristiques épidemio-cliniques des patients anesthésiés, décrire les protocoles anesthésiques utilisés ainsi que les complications courantes et évènements indésirables per-anesthésiques. Méthodes : Il s'agit d'une étude d'observation transversale avec collecte prospective des données portant sur 445 patients anesthésiés dans un contexte de chirurgie programmée ou non pendant la période d'étude. Résultats : Les patients admis au bloc opératoire étaient majoritairement jeune avec un âge moyen de 5,25 plus ou moins 3,176 ans. Le sexe masculin a prédominé avec 55,5 p.100 . Nous avons observé 65,4 p.100 des patients qui ont eu une consultation d'anesthésie. Les plaies traumatiques ont été l'indication chirurgicale la plus fréquente 33,9 p.100 .Chez nos patients nous avons répertorié un seul cas de souffle mitral comme antécédent médical. Le report a porté sur 34,6 p.100 des patients lors de la consultation d'anesthésie, le motif de report le plus rencontré a été les infections respiratoires aigües. L'intubation avec masque laryngé associé à une ventilation assistée manuelle a été la technique ventilatoire la plus utilisée. L'halothane a été le produit le plus utilisé en anesthésie générale dans 70,8 p.100 des cas en induction et 98,2 p.100 en entretien. Les incidents ont été observés chez 9,4 p.100 des cas parmi lequels la tachycardie représentait 100 p.100 des évènements indésirables et la désaturation et la bradycardie représentaient respectivement 72,7 et 27,3 p.100 des complications mineures per-anesthésiques. Aucun cas de décès per- anesthésique n'a été observé dans note série. RECOMMANDATION : Pour améliorer la qualité de l'anesthésie chez les enfants à l'Institut d'Ophtalmologie Tropical de l'Afrique, nous devons assurer la systématisation des dossiers d'anesthésie, un équipement adéquat en matériels et en consommables anesthésiques, un recrutement d'agents spécialisés en anesthésie pédiatrique et l'organisation des réunions conjointes entre anesthésistes et chirurgiens, initier des ateliers sur la pratique de l'anesthésie pédiatrique en ophtalmologie.
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité des Sciences, des Techniques et des Technologies de Bamako
dc.subjectconsultation d'anesthésie
dc.subjectAnesthésie générale
dc.subjectIntervention chirurgicale ophtalmologique
dc.subjectEnfant
dc.titleProfil épidemio-clinique des enfants sous anesthésie générale en ophtalmologie du 1er janvier au 31 décembre 2012
dc.typeThese


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record