Show simple item record

dc.contributor.advisorTounkara, Cheickna
dc.contributor.advisorDiallo, Gangaly
dc.contributor.authorCamara, Ladji Soma
dc.date.accessioned2019-04-12T09:42:31Z
dc.date.available2019-04-12T09:42:31Z
dc.date.issued2013
dc.identifier.other13M238
dc.identifier.urihttps://www.bibliosante.ml/handle/123456789/1660
dc.descriptionThèse d'exercice : Médecine : Bamako : 2013
dc.description.abstractIl s'agit d'une étude rétro-prospective menée dans le service de chirurgie générale du CS Réf Commune I de Janvier 2009 à Décembre 2012. L'objectif de l'étude était de : - déterminer la fréquence hospitalière de la maladie hémorroidaire, - d'identifier les facteurs favorisants, - décrire les aspects cliniques et thérapeutiques, - d'analyser les suites opératoires, Notre étude a porté sur 73 patients d'un âge moyen de 37,8 ans avec un sexe ratio de 2,5 en faveur des hommes. Nous avons opérés 49 malades, soit 67,1 p.100 de notre échantillon. Les principaux signes cliniques retrouvés ont été la douleur anale (69,9 p.100 ), la rectorragie (23,3 p.100 ), le prolapsus hémorroidaire (71,2 p.100 )et le prurit anal (37 p.100 ). La technique chirurgicale la plus réalisée a été celle de Milligan-Morgan avec un taux de 51 p.100 . Les suites opératoires ont été émaillées de rétention urinaire (2 p.100 ) ; d'hémorragie (4,1 p.100 ) ; de retard de cicatrisation (6,1 p.100 ) et de sténose cicatricielle (2 p.100 ). Nous avons eu un taux de morbidité de 4,1 p.100 et un taux de mortalité de 0 p.100 . La durée moyenne d'hospitalisation a été de 2 jours avec des extrêmes variant entre 1 et 5 jours.
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité des Sciences, des Techniques et des Technologies de Bamako
dc.subjectHémorroide
dc.titleEvaluation de la prise en charge chirurgicale la maladie hémorroidaire dans le service de chirurgie générale du CS Réf Commune I.
dc.typeThese


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record