Show simple item record

dc.contributor.advisorDiawara, Sory Ibrahima
dc.contributor.advisorDiop, Samba
dc.contributor.authorZouna Fopa, Marie Michèle
dc.date.accessioned2019-04-12T09:42:19Z
dc.date.available2019-04-12T09:42:19Z
dc.date.issued2013
dc.identifier.other13M220
dc.identifier.urihttps://www.bibliosante.ml/handle/123456789/1645
dc.descriptionThèse d'exercice : Médecine : Bamako : 2013
dc.description.abstractOBJET : Etudier la planification familiale et la consultation prénatale dans le village du Point G Notre étude a porté sur 280 femmes dans le village du Point G. Il s'agissait d'une étude transversale afin d'étudier les attitudes, les pratiques en matière de contraception et de la consultation prénatale dans le village du Point G. La grande majorité des femmes enquêtées ont entendu parler de la PF (93,3 p.100 ). Les principales sources d'information sont les médias (34,3 p.100 ), les centres de santé (32.9 p.100 ). Les méthodes contraceptives les plus connues sont : le condom masculin avec 94,3 p.100 et la pilule : 93,6 p.100 . La prévalence contraceptive dans la population d'étude s'élève à 34,6 p.100 . Les femmes enquêtées ont fait la consultation prénatale dans 94,9 p.100 des cas ; et 36,5 p.100 des femmes avaient fait 4 CPN. Les principaux obstacles sont les rumeurs/craintes, le manque d'argent, de connaissance et d'information et enfin la mauvaise qualité de prestation dans les centres de santé.
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité des Sciences, des Techniques et des Technologies de Bamako
dc.subjectplanification familiale
dc.titleContraception et consultation prénatale recentrée dans le village du Point G
dc.typeThese


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record