Show simple item record

dc.contributor.advisorSogoba, Gaoussou
dc.contributor.advisorDiallo, Gangaly
dc.contributor.authorSylla, Aboubakrin
dc.date.accessioned2019-04-12T09:39:07Z
dc.date.available2019-04-12T09:39:07Z
dc.date.issued2012
dc.identifier.other12M22
dc.identifier.urihttps://www.bibliosante.ml/handle/123456789/1366
dc.descriptionThèse d'exercice : Médecine : Bamako : 2012
dc.description.abstractLes complications postopératoires représentent des indicateurs importants pour la qualité des soins en chirurgie. Objectifs: Les objectifs étaient de déterminer la fréquence, d'identifier les CPO, les facteurs de risque, de décrire les aspects thérapeutique et diagnostique. Méthodologie: Il s'agit d'une étude prospective réalisée dans le service de chirurgie générale de l'Hôpital Fousseyni DAOU de Kayes du 1er Avril au 31 Mars 2011. Elle a porté sur tous les malades âgés d'au moins 15 ans, opérés et hospitalisés, au moins 3 jours et qui ont présenté des complications pendant les 30 jours postopératoires. Les malades âgés de moins de 15 ans, ou opérés en ambulatoire, n'ont pas été retenus. Résultats: Nous avons colligé 290 patients parmi lesquels 182 (62,8 p.100 ) étaient des hommes et 108 (37,2 p.100 ) des femmes, soit un sex-ratio égal 1,7. L'âge moyen a été de 41,67 ans, avec des extrêmes variant entre 15 et 75 ans. Les principaux diagnostics initiaux étaient: Les appendicites aiguës, les péritonites, les occlusions sur brides, les hernies inguinales étranglées, les hémorroides, le plastron appendiculaire refroidi, le volvulus sigmoide, l'hémopéritoine hémodynamiquement instable, la hernie inguinale non compliquée et l'éventration. Les urgences ont représenté 44,5 p.100 (n égal 129) des interventions avec 72,3 p.100 de Complications Postopératoires (CPO). Nous avons enregistré 22,4 p.100 (n égal 65) CPO dans un délai d'apparition moyen de 3 jours. Les infections nosocomiales ont représenté 61,5 p.100 (n égal 40) des CPO dont l'infection du site opératoire 47,7 p.100 (n égal 31), les infections urinaire et pulmonaire respectivement 1,5 p.100 et 4,6 p.100 (n égal 1 et n égal 3), la péritonite 3,0 p.100 (n égal 2). Les autres complications ont été: L'éviscération 3,1 p.100 (n égal 2), les fistules digestives externes, les hématomes scrotaux, l'hémorragie de la paroi 4,6 p.100 (n égal 3) chacun, les occlusions intestinales 3,1 p.100 (n égal 2) et une mortalité de 23,1 p.100 (n égal 15). La prise en charge des CPO a été chirurgicale dans 61,4 p.100 et médicale 15,3 p.100 . Leur survenue a prolongé le séjour hospitalier (27,9 jours contre 13,3 jours) et a majoré le coût moyen de prise en charge de 51,2 p.100 . L'Indice de Mortalité Abaissé par une Gestion Efficiente des complications (IMAGE) calculé par rapport aux décès inattendus a été de 94 p.100 . Conclusion: l'urgence, l'âge, le score ASA supérieur ou égal III, les classes sales d'Altemeir, le score de NNISS ont été les facteurs favorisants des complications postopératoires.
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité des Sciences, des Techniques et des Technologies de Bamako
dc.subjectcomplications postopératoires
dc.titleComplications postopératoires dans le service de chirurgie de l'Hôpital Fousseyni DAOU de Kayes.
dc.typeThese


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record