Show simple item record

dc.contributor.advisorTraoré, Hamar Alassane
dc.contributor.advisorKaya, Assétou Soucko
dc.contributor.authorFomba, Oumou
dc.date.accessioned2019-04-12T09:38:48Z
dc.date.available2019-04-12T09:38:48Z
dc.date.issued2012
dc.identifier.other12M170
dc.identifier.urihttps://www.bibliosante.ml/handle/123456789/1325
dc.descriptionThèse d'exercice : Médecine : Bamako : 2012
dc.description.abstractLe but de notre étude était d'étudier, la mortalité et la morbidité dans le service de médecine interne au CHU du point G. Il s'agissait d'une étude rétrospective sur cinq ans. Au terme de cette étude portant sur un échantillon de 2521 malades hospitalisés, nous avons retenu 2377 patients, dont 2849 diagnostics ont été déplorés avec 568 décès soit une mortalité globale de 24 p.100 parmi lesquels 17 p.100 des décès sont survenu en moins de 72 heures. En terme de morbidité, les maladies infectieuses étaient plus représentées dans l'ensemble des pathologies avec(26, 78 p.100) dominées par le VIH ; suivies par les maladies endocriniennes avec (25,34 p.100),et un impact réel sur le diabète(67 p.100), les maladies hépato-gastroentérologiques (20 p.100) avec au premier rang la cirrhose et ou cancer du foie (37,47 p.100), représentaient les principales causes de morbidité. Les causes de mortalité étaient : les tumeurs malignes (88 p.100), le VIH (48,92 p.100), la cirrhose et ou cancer du foie (94 p.100), les plaies diabétiques (18,75 p.100).
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité des Sciences, des Techniques et des Technologies de Bamako
dc.subjectMortalité
dc.subjectMorbidité
dc.subjectPoint G
dc.titleMortalité et morbidité dans le Service de Médecine Interne au CHU du Point G durant les cinq dernières années du 1er janvier au 31 décembre 2008
dc.typeThese


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record