Show simple item record

dc.contributor.advisorKamaté, Bakarou
dc.contributor.advisorBayo, Sinè
dc.contributor.authorCoulibaly, Bourama
dc.date.accessioned2019-04-12T09:38:15Z
dc.date.available2019-04-12T09:38:15Z
dc.date.issued2011
dc.identifier.other11M81
dc.identifier.urihttps://www.bibliosante.ml/handle/123456789/1234
dc.descriptionThèse d'exercice : Médecine : Bamako : 2011
dc.description.abstractNotre étude avait pour but de déterminer la fréquence des cancers de l'enfant, d'en étudier les aspects épidémiologiques cliniques et histologiques. Il s'agissait d'une étude transversale cas témoins et analytique qui s'est déroulée de janvier 2006 à décembre 2007. Cette étude a permis d'obtenir 125 cas de cancers chez l'enfant, sur un ensemble de 1907 cas de cancers enregistrés dans le registre de cancer de la même période à l'INRSP soit 6,55 p.100 . Des hypothèses sur la croissance des cancers pédiatriques dans notre pays sont à élucider par d'autres études. Le sexe masculin a prédominé : 63,2 p.100 . La moyenne d'âge était de 6,5 plus ou moins 4,26 ans. Les manifestations cliniques, paracliniques et les aspects macroscopiques des tumeurs ont variés selon le siège et le type de tumeur ainsi que le stade d'évolution de la maladie. Les tumeurs sont ubiquitaires avec toutes une prédilection pour l'oeil et les annexes 34,4 p.100 ; le rein 18,4 p.100 ; les ganglions 16,8 p.100 ; l'abdomen 9,6 p.100 . A l'histologie les tumeurs les plus fréquentes étaient : le rétinoblastome avec 31,2 p.100 ; les lymphomes avec 28,8 p.100, soit respectivement 23,2 p.100 ; 5,6 p.100 pour les non hodgkiniens et hodgkiniens ; le néphroblastome avec 18,4 p.100 et les leucémies avec 7,2 p.100 . Parmi les facteurs de riques étudiés (la consanguinité, le mode d'allaitement, les antécédents médico-chirurgicaux, les malformations et le groupe rhésus), aucun d'eux n'était significativement associé aux cancers pédiatriques. Des hypothèses sur la croissance des cancers pédiatriques dans notre pays, le faible taux des tumeurs neurologiques et la recherche des facteurs de risque notamment génétique et infectieux sont à approfondir par d'autres études.
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité des Sciences, des Techniques et des Technologies de Bamako
dc.subjectCancers
dc.subjectAnatomie pathologique
dc.subjectEnfant
dc.subjectEpidémiologie
dc.titleEtude épidémiologique, cliniques et anatomo-pathologique des cancers de l'enfant dans les hôpitaux de Bamako et de Kati de Janvier 2006 à Décembre 2007
dc.typeThese


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record