Show simple item record

dc.contributor.advisorSylla, Mariam
dc.contributor.advisorTraoré, Broulaye
dc.contributor.authorSidibé, Mahamadou
dc.date.accessioned2019-04-12T09:38:05Z
dc.date.available2019-04-12T09:38:05Z
dc.date.issued2011
dc.identifier.other11M322
dc.identifier.urihttps://www.bibliosante.ml/handle/123456789/1201
dc.descriptionThèse d'exercice : Médecine : Bamako : 2011
dc.description.abstractLe but de ce travail était d'étudier les motifs de consultation en externe dans le service de pédiatrie du CHU-GT, d'identifier les motifs les plus fréquents pour lesquelles les patients sont reçus en consultation externe dans le service de pédiatrie du CHU-GT, de décrire le profil sociodémographique des enfants vus en consultation externe, de déterminer le taux d'enfants malades référés parmi les consultés, de déterminer le nombre d'enfants malades hospitalisés parmi les consultés Il s'agissait d'une étude transversale, longitudinale auprès de 410 enfants âgés de 0 à 15 ans référés ou non, vus en consultation externe pour une première visite au service de pédiatrie du CHU-GT dans le cas de la maladie actuelle durant les mois de mai à juin 2011. La population étudiée était masculine dans 52,7 p.100 des cas avec un sexe ratio de 1,1 et âgée de moins de 5 ans dans 87,1 p.100 des cas avec une moyenne d'âge de 30 mois. La majorité de nos patients résidaient en Commune I dans 20,2 p.100 des cas et était de l'ethnie Bambara dans 27,1 p.100 des cas. Les pères de la majorité des enfants consultés étaient des commerçants (41,7 p.100 ) tandis que les mères de la majorité étaient des ménagères, soit 63,9. Vingt sept virgule trois pour cent des pères des enfants reçus en consultation étaient analphabètes, contre 29,5 p.100 des mères. Quarante cinq virgule six pour cent des parents des enfants reçus en consultation avaient un niveau socioéconomique jugé moyen. La fièvre a été le motif de consultation le plus fréquent avec 35,1 p.100 suivie de la toux/difficultés respiratoires (14,6 p.100 ) et de la diarrhée (14,4 p.100 ). Quarante deux virgule neuf pour cent des enfants ont été amenés par les parents dans les trois premiers jours d'évolution de la maladie. La durée moyenne du délai mis par nos patients avant la consultation a été de 25 jours. Soixante douze virgule deux pour cent de nos patients ont reçu des soins avant de venir à la consultation. Parmi eux, 56,1 p.100 avaient fait une automédication et à base des médicaments de la médecine moderne dans 61,1 p.100 des cas. Les infections respiratoires étaient au premier rang des hypothèses diagnostiques probables, soit 36 p.100, suivies du paludisme (16,3 p.100 ), de la gastroentérite (10,2 p.100 ), des dermatoses (6,3 p.100 ). Seulement 2,0 p.100 des enfants consultés ont été hospitalisés. Aussi, 1,7 p.100 seulement ont été référés.
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité des Sciences, des Techniques et des Technologies de Bamako
dc.subjectConsultation
dc.subjectPédiatrie
dc.titleLes motifs de consultation en externe dans le Service de Pédiatrie du CHU Gabriel Touré de Bamako
dc.typeThese


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record